skip to Main Content

Éducation Canine Bourg en Bresse Macon Ain

Conseils d’éducation

Éducation Canine Bourg en Bresse Macon Ain

La partie qui me plait le plus, je ne saurais vous conseiller que la méthode positive !

La propreté

Lui montrer notre mécontentement seulement lorsqu’il est pris sur le fait… et en douceur ! Si c’est déjà fait, c’est trop tard le chien n’assimile pas les causes et les conséquences comme nous. 95% de l’éducation à la propreté se fait en récompensant le chien lorsqu’il élimine au bon endroit !

La destruction

La majorité des chiens ne sont pas faits pour rester en appartement ou en chenil toute une journée en attendant que le maître revienne du travail !
À part de rares exceptions, cela va mal se finir pour le mobilier en premier et souvent pour le chien à long terme…
Il leur faut de l’exercice physique mais aussi « mental » (qui nécessite de la concentration) et cela quotidiennement pour maintenir ces athlètes heureux et agréables à vivre…

Les aboiements

Une seule solution : ignorez le ! Et récompensez le quand il se calme.
Exemple : vous rentrez du travail, le chien aboie de joie, faites comme s’il n’existait pas, ne lui adressez même pas un regard, si il est dans une pièce à part, ne lui ouvrez pas, tant qu’il ne se tait pas.

Autres

Ne forcez pas votre chiot à se faire caresser. S’il a peur et si c’est possible, demandez à la personne de se rendre plus attrayante et moins impressionnante… qu’elle s’accroupisse de côté avec des récompenses dans la main et ne regarde pas le chiot dans les yeux. Le chiot doit faire le premier pas. Pour avoir rééduqué plusieurs chiens adultes de cette manière, je vous le dis et vous supplie de ne pas forcer le chiot… ce n’est pas une victoire de caresser un chiot effrayé, bloqué dans les bras de quelqu’un, cela le conforte dans sa peur.

Apprendre au chien à tolérer que l’on prenne la gamelle est à double tranchant : soit le chien apprend correctement et c’est un bon chien, parce que moi, franchement, je n’aimerais pas être à la place du rigolo qui pendant des années va me prendre mon assiette avec un sourire idiot et cela à tous les repas !
Soit il va apprendre qu’il n’a pas le droit de grogner quand ça lui déplait et un jour où il aura passé une mauvaise journée, il passera à l’action sans vous prévenir de ses intentions. Faites cet exercice sans problème mais prenez plutôt l’habitude de lui rajouter quelque chose au passage, quelques morceaux de saucisse dans ses croquettes habituelles…

– Sortez le tout en sachant qu’il existe des périodes critiques chez le chiot et que parfois il vous semblera que votre chiot « régresse » soyez vigilant pendant ces périodes, il se peut qu’il fasse de mauvaises associations.
Voici un exemple typique : le chiot ne détestait ni le club ni la voiture, ce jour là, plus craintif que d’habitude il a eu peur d’une personne un peu trop pot de colle maintenant il déteste la voiture…

Faites lui faire connaissance de plein de lieux, de situations, d’espèces, de races et d’individus d’âges différents du moment qu’ils soient parfaitement sociables…

Évitez les jeux de tiraillement avec des jouets ou du tissu, cela favorise le mordillement, aider le à apprendre à contrôler sa mâchoire qui est pour l’instant petite !

S’il vient vous mordiller faites un « Aïe » très aigu (du genre couinement de chiot) s’il continue isolez-le, le temps qu’il se calme ou ne jouez plus avec lui…

En vous souhaitant la meilleure complicité du monde, je vous dis « A bientôt ! »
Sandrine Verneaut

Lien : MFEC

Back To Top